Tel : 06 95 69 36 92
Espace Client
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit

Vente et bientôt location, l’État d’amiante est indispensable pour les logements antérieurs au 1er juillet 1997

Malgré l’interdiction de son usage survenue en 1997, l’amiante est encore très répandue dans les habitations.

Sa présence dans de nombreux produits et matériaux constitue un risque pour la santé des occupants.

Pour des raisons de transparence et d’information, un diagnostic appelé État d’amiante a donc été instauré dans le cadre des ventes de logements édifiés selon un permis de construire datant d’avant le 1er juillet 1997.

Ce document est aussi indispensable pour les bailleurs.

S’ils ne sont pas obligés de le présenter lors de la signature du contrat de bail, les locataires peuvent demander sa consultation à tout moment de l’occupation du logement loué.

Pour obtenir ce document, il est impératif de faire appel à un diagnostiqueur certifié.

Sa mission est de localiser les produits ou matériaux contenant de l’amiante, d’en évaluer l’état de conservation pour déterminer si des fibres d’amiante peuvent se répandre dans l’air.

Hautement cancérigènes, ces fibres peuvent provoquer des maladies extrêmement graves comme le cancer du poumon.

Le diagnostiqueur peut être amené à réaliser des prélèvements pour une analyse de la composition des matériaux en laboratoire.

Si besoin, des contrôles de la qualité de l’air peuvent également être préconisés.

La validité d’un État d’amiante dépend de ses résultats : si le diagnostic est négatif (absence d’amiante), il est valable de façon permanente.

En revanche, si des traces d’amiante ont été découvertes, des contrôles périodiques sont à renouveler par période de trois ans.  

Membre de l'association

Union des professionnels du Pays de Nay

DPE Pau